J’ai beau avoir une certaine maîtrise de la langue de Molière, Il n’est jamais trop prudent d’une part de se relire, mais d’autre part d’être relu par quelqu’un d’extérieur. En effet, il y a d’un côté mon logiciel de dictée vocale qui est certes extrêmement utile mais qui n’est pas non plus parfait, et aussi tout simplement mes fautes d’inattention qui malgré une relecture passent parfois.

Pour moi, ce quelqu’un n’est autre que ma maman ! C’est une grande lectrice, et sans parler de ce qui est orthographique ou grammatical, son point de vue sur certaines tournures ou certains choix de mots est toujours intéressant à entendre. Ainsi, son apport dans mes écrits est très important.

Je vous partage ici ses notes, à l’ancienne (et oui, le stylo et le fluo, c’est loin des notes directement incorporées sur un document Word !), très complètes et qui débouchent bien souvent sur des débats entre elle et moi !

Quoiqu’il en soit, je la remercie du fond du cœur !

3ba318c0f1d3e05f7ac08cba0fb8b237````